Les Bons Bourgeois (2012)

Affiche  

Représentations :

  • Vendredi 20 Janvier à 20H30
  • Samedi 21 Janvier à 20H30
  • Dimanche 22 Janvier à 15h30

Salle Olivier Métra, BORNEL (voir infos plus bas)

Tarifs : 10 € adultes / 4 € enfants

Réservation : 06 61 30 91 25


Avec : 

Sandrine Piraud
Goustan Gabin
Séverine Dubois
Justine Catherine
Gilles Colson
Maxime Guerville
Clara Momeux
Frédéric Pulcini

LES BONS BOURGEOIS

Cette pièce a été écrite en 1980 par René de Obaldia en hommage à Molière. C’est bel et bien à une satire de notre temps à laquelle vous allez assister.

Notre temps est provisoire comme tous les temps, mais, nous le savons que trop, particulièrement convulsif.
Les Basson-d’Argueil, bourgeois du XVIème arrondissement, installés douillettement dans leur luxueux appartement, vont en subir les attaques.
Dans ce lieu clos, alors qu’à l’extérieur gronde l’émeute, que le pouvoir bascule, le puissant P.D.G  Benoît Basson d’Argueil, sa femme, ses deux filles et leurs prétendants, amie et domestique, vont se trouver pris au piège ; c’est alors que vont s’affronter les caractères.

Dès le lever de rideau, Firmin, ayant vingt cinq années au service des Basson d’Argueil, ce qui lui vaut une certaine impunité, s’autorise des propos frisant l’insolence mais « on ne saurait toucher à ce vieil édifice »...

Lire la suite...

Dans cette pièce, notre Narcisse, a pris les traits d’un énarque. Il éblouit à peu de frais Philomène et Dodo (Dorothée, femme du P.D.G), sensibilisées au jargon intellectuel en cours.
Livrant une cours effrénée à Chantal, bien qu’elle repousse ses avances, elle est amoureuse d’Alexandre.
Narcisse tentera sa chance en se tournant vers Philomène, citadelle quasi imprenable, habitée par la haine du mâle.
En fait, il ambitionne de devenir le gendre de Benoît Basson d’Argueil, lequel règne en maître sur l’empire du cosmétique.

Monsieur Basson d’Argueil tonne contre les grèves, les troubles sociaux, contre tout ce qui menace sa prospérité. « Plus personne aujourd’hui n’est content de son sort. L’un se plaint d’être né, tel autre d’être mort ! ».

La dessus Poupette, au langage libéré, se bat « pour la cause », dans l’espoir d’un monde meilleur.

Narcisse finira par retourner sa veste, pour se ranger aux côtés des vainqueurs du moment.

A la fin, l’ordre revient, Chantal et son écologiste amoureux convolent en justes noces. Dodo glousse de plus belle. Musique. Menuet et rideau.

L’homme a-t-il vraiment changé depuis le XVIIème siècle ? Cette pièce a une trentaine d’années et dans notre actualité nous avons Mme Bettencourt et son photographe M.Banier qui a bien profité des largesses de l’héritière. Bref ! On prend les mêmes et on recommence !

 

Extrait vidéo de notre dernier spectacle :


Comment venir nous voir sur scène ?

  • En voiture :

 Place de l'Eglise, 7 rue Carnot, 60540 BORNEL

  • En train :

 Ligne Paris-Beauvais - Arrêt BORNEL -BELLE-EGLISE

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×